De pagina, quid in ea agatur – À propos

His codicellis acta agendaque inuenies gregis Latinitatis uiuae qui Iouis die, singulis hebdomadis, in aedibus Scholae Normalis Superioris Lutetiensis agitur. Quae grex facta est ut sodales loquendo, audiendo legendoque Latinam satis possent callere linguam, atque ut facultatem adipiscerentur omnis generis libros Latine scriptos quam commodissime et facillime pellegere, dum ex iis quae sibi notae essent exercitationes uiua uoce faciunt.  Itaque documento et praesidio hi libelli erunt gregi quibuscumque rationi Literarum classicarum studeant et faueant. Per hanc enim paginam diuulgabuntur relationes sessionum praeteritarum, scripta quae lecturi simus, necnon indices, tabellas, conspectusque uerborum nobis qui intererunt, quo melius utraque lingua uti possimus. Haec uero uia discendi, quae aequalibus nostris persaepe uidetur quasi res nouae esse, consuetudo tamen ueterrima est. Quam nunc colere decreuimus quia ubique orbis terrarum nouantur res Latinae Graecaeque in scholis, per eamdem tempestatem qua tamen undique offenduntur, recusantur, decutiuntur litterae humaniores. Itaque consilium cepimus per libellos siue codicellos hos uiam rationemque Latinitatis uiuae illustrare diuulgare defendere et seruare. Quare omnia quae hic inscribantur cum Francogallice tum Latine scripta semper erunt.

Ce carnet suit les activités de l’atelier de latin parlé qui a lieu tous les jeudis à 13h à l’Ecole Normale Supérieure de Paris. Le principe moteur du groupe est de permettre aux latinistes d’aborder avec plus d’aisance toutes sortes de textes écrits en latin, en transformant les connaissances linguistiques passives en exercice de conversation active. Ce blog servira donc de journal de bord et de base de données pour l’atelier. Y seront publiés les compte-rendus des séances, les textes étudiés, ainsi que des listes de vocabulaire et des outils destinés au perfectionnement des compétences linguistiques en latin. Cette méthode, que l’on perçoit aujourd’hui comme novatrice malgré son ancienneté, se fait l’écho du récent mouvement de redécouverte pédagogique du latin et du grec à un moment où l’enseignement des langues anciennes est largement contesté. L’objet scientifique du carnet est, partant, d’illustrer cette méthode par l’exemple. Les entrées seront rédigées partiellement en latin et en français.

Le renouvellement des méthodes d’apprentissage des langues est l’un des enjeux principaux de l’enseignement aujourd’hui. Dans ce blog, nous soulignerons l’importance non seulement d’une refondation de la didactique des langues anciennes mais aussi des façons dont on peut approcher les objets linguistiques au sens large. Il s’agira donc de diffuser des informations méthodologiques utiles à tous les « apprenants », et de rendre plus visible ce genre de pratiques, aujourd’hui encore largement ignorées au sein des universités. Aussi voulons-nous que ce carnet soit une plateforme pour promouvoir la méthode orale d’apprentissage des langues anciennes, pratiquée dans de nombreuses institutions du monde entier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Langues anciennes et oralité